Pérou Maison des femmes

 
Gertrude St-Laurent
819-274-3220

 

Voici un résumé du projet Maison pour les femmes violentées à San Ramón au Pérou.

Ce projet  est d'ouvrir une maison pour les femmes violentées. On ne parle pas de construction ou de rénovation mais plutôt d'un travail social qui touche l'humain dans son être, dans ses mœurs. Même si pour nous la violence sous toutes ses formes est inacceptable, on sait tous qu'ailleurs elle est malheureusement tolérée. Nous travaillerons avec et pour les femmes et nous tenterons de toucher aussi les hommes.

Premier voyage au mois d'octobre 2013 à San Ramon au Pérou pour préparer le projet. Rencontre avec  toutes les instances et organismes qui offrent des programmes et services aux femmes de la région et dans le pays.

Rencontre avec plusieurs femmes et recueil de témoignage et  besoins.

Il est certain que ces femmes vivent de la violence et n'ont pas de moyen de s'en sortir. Notre travail sera de les loger en cas d'urgence mais aussi de les diriger, de les informer de leurs droits, des organismes existants, de trouver avec elles le meilleur moyen de survivre. Nous pensons également à l'éducation de ces femmes, des jeunes filles et même des petites filles.

Nous voulons que les femmes de San Ramon participent au projet et qu'elles prennent la maison en main pour en assurer la gestion, et la survie selon leurs besoins.

Depuis février 2015, la maison pour les femmes violentées est prête et est meublée par Oscar.

Nous avons embauché Julia, une Péruvienne qui connaît bien les femmes de la région et leurs problèmes. Elle connaît les organismes de San Ramón et de La Merced, la ville voisine.  Elle sera disponible en tout temps pour recevoir les femmes. Son rôle sera d'accueillir les femmes et leurs enfants, les sécuriser, les loger temporairement et les soutenir dans leur démarche auprès des organismes existants.  Elle est la responsable de la maison pour l'accueil, l'évaluation, l'aide, la tenue de registre et la comptabilité.  Nous croyons que Julia a le potentiel pour aider correctement les femmes.

Je souhaite de tout cœur que cette maison devienne une maison de partage et de rencontres pour les femmes en plus de leur offrir un refuge sécuritaire. Mais, surtout,  que cette maison devienne leur maison et qu'elles puissent en assurer la survie.

Gertrude St-Laurent.

 

Vue extérieur de la maison

Julia, responsable péruvienne de la maison

Cuisine-salon

 

Les travaux extérieurs sont avancés

 

Installation intérieure